L’Association des Cap-Horniers de Plaisance a été créée en 1995, il y a 23 ans 

Le grand navigateur Olivier Stern-Veyrin en a été son parrain

flash…flash… (Site actualisé le 12/04/2019)

Le Voilier PARADISE a été pris dans une tempête au large de l’Argentine et une vague scélérate a fait coucher le voilier. Le skipper Arnaud Dhallenne qui n’a malheureusement pas réussi à grimper sur la survie qui lui avait été envoyée, et Sophie ( Kotick II) ont disparu en mer. Actuellement Paradise a regagné les Malouines.

L’ACHP a été très touchée par cette terrible nouvelle.

Grard Rastello et son ami Yan qui ont franchi le HORN avec Arnaud lui rendent hommage à St Malo

 Gérard RASTELLO et son ami Yan qui ont franchi le HORN avec Arnaud, lui rendent hommage à St Malo le 30 mars.

Cérémonie de marins très émouvante ! hasta luego  

International Association of Antarctica Tour Operators – IAATO

5 avril, 18:10·

It is with profound sadness we share with you the loss of two esteemed colleagues, Arnaud Dhallenne and Sophie Labruhe Marconnet.

Arnaud and Sophie were lost at sea last month. We have kept our grief as an organization private until such a time that we could discuss with their next-of-kin how best to convey the news of this terrible tragedy.

L’image contient peut-être : 1 personne, sourit, ciel, montagne, plein air, nature et eau
Arnaud was born in France in 1952 and sailed his whole life, starting a long and distinguished career on Eric Tabarly’s Pen Duick VI during the first Whitbread Round the World Race in 1973. In the early 1980s, he launched his own charter business offering trips around the world, first on his own boat, and then on legendary yachts such as Pen Duick III & Pen Duick VI amongst others. A keen racer, he continued competing throughout his career, finishing thirdin the Route du Rhum in 2006.

After acquiring Paradise in 2008, he started spending more and more time sailing in the Southern Ocean, offering charters to Antarctica, among other destinations.

L’image contient peut-être : 1 personne, sourit, chapeau, gros plan et plein air

Sophie was born in France in 1951 and studied political sciences, graduating from Science Po; the most prestigious school in the country.

In 1977, she met Oleg Bely and decided to abandon a promising career to join him on a transatlantic crossing, having not sailed much before. From then on, she never stopped sailing, forgoing a home on land and instead raising their two children on the boat, sailing to Antarctica, South Georgia and around the world as if it was just a thing anyone did.

Sophie and Oleg were amongst the first to offer yacht charters to Antarctica, aboard Kotick and then Kotick 2 in the early 1980s, and although not members of IAATO, were treasured members of the yachting community. Sophie was a very delicate and quiet person, yet the essence of strength itself and an inspiration for us all.

Tragically, these two incredible sailors left us far too soon, swept off the yacht Paradise when it was knocked down by a rogue wave on March 5, 2019, as they were sailing back from South Georgia to Uruguay.

We will be paying tribute to Arnaud and Sophie along with another dear friend and colleague Sarah Auffret, who died in the Ethiopian Airlines crash on March 10, at IAATO’s annual meeting in Cape Town, later this month. A memorial room will be open during the meeting, where friends and colleagues will be able take time to reflect and to write their tributes or share memories in three books of condolence.

Arnaud and Sophie lived for and loved the ocean. Their loss is deeply felt by IAATO and its small, vibrant yachting community. We can but hope that they found peace on the ocean they spent the most time sailing on; the South Atlantic.

Our thoughts are with their families and all who sailed with and loved them.

Après le rassemblement des Cap-Horniers du monde entier en avril 2017 au Chili et au Cap Horn, l’Association a soutenu le projet de « La longue route 2018  » en accompagnant l’un de ses membres Fanch GUILLON sur Chanik. Une quinzaine de ses membres se sont réunis au Bono en Juin 2018 lors du départ de la longue route. Pour suivre son aventure : blog

     Chanik, le bateau de Fanch Guillon parti sur les traces de Bernard Moitessier
pour une longue route autour du monde qui doit durer entre huit à dix mois.

 

L’association s’engage également à soutenir tous les projets de « protection de la mer ».

Depuis Anita Conti, la dame de la mer, pionnière et visionnaire de l’Océanographie dès 1930 et dont  » les carnets viking » viennent d’obtenir le  prix Albatros 2018, jusqu’à Fanny Agostini qui vient de publier son manifeste  » l’Océan est notre avenir « , il apparaît que la conscience de la nécessité de protéger nos mers et océans prend de nouvelles dimensions.

 A ce jour le 8/03/2019, Fanch avec Chanik vient d’amarrer à Jacaré au Brésil qu’il avait quitté il y a 6 mois, terminant ainsi son « Tour du monde en solidaire » par les trois caps australs avec son ami Francis.Il va prendre du temps avant de rentrer en France.Nous lui adressons nos chaleureuses félicitations ainsi qu’à sa Pénélope …Magali avant de le retrouver au Bono en juin.

L’A.C.H.P.
l’accueillera dans deux mois environ au BONO

« Soy el albatros que te espera
En el final del mundo.
Soy el alma olvidada de los marinos muertos
Que cruzaron el cabo de Hornos
Desde todos los mares de la tierra.
Pero ellos no murieron
En las furiosas olas,
Hoy vuelan en mis alas,
Hacia la eternidad,
En la última grieta
De los vientos antárticos. »

Je suis l’Albatros qui t’attend au bout du monde
Je suis l’âme oubliée des marins morts
Qui franchirent le Cap Horn
Venus de toutes les mers du monde
Mais ils ne sont pas morts
Dans les vagues furieuses
Ils volent aujourd’hui sur mes ailes
Pour l’éternité
Dans l’ultime étreinte
Des vents antarctiques »
Sara Vial (décembre 1992)


Le 3 février, notre ami  Fanch sur Chanik, a  » vécu un Cap Horn grandiose « . Toute l’A.C.H.P.  est avec lui …

  1. Hardi ! les gars, vire au guideau
  2. Good bye farewell
  3. Good bye farewell
  4. Au cap Horn il ne fera pas chaud
  5. Haul away, hé 
  6. Oula tchalez